13 quai Joseph Gillet - 69004 Lyon

04 78 39 80 74

Appelez nous

04 78 39 80 74

Prise d’empreintes dentaires : choses à savoir

Votre chirurgien-dentiste vous a parlé d’une prise d’empreintes dentaires ? Pas de panique. Cette prestation est indolore et ne dure que quelques instants. Grâce à l’utilisation d’appareils ultra-modernes, votre confort sera optimal.

Où se prennent les empreintes dentaires ?

La prise d’empreintes s’effectue chez un chirurgien-dentiste avant la réalisation de prothèses, ou chez un orthodontiste avant la mise en place d’un traitement. Dans tous les cas, cette opération permet d’obtenir une modélisation fidèle de votre dentition et de votre occlusion, c’est-à-dire de la façon dont les dents de la mâchoire supérieure et de la mâchoire inférieure s’imbriquent ou au contraire se disjoignent. L’empreinte numérique peut être directement transmise au laboratoire du prothésiste, ce qui limite les délais, les coûts et les erreurs. Grâce à cette nouvelle méthode, les prothèses peuvent être fabriquées avec une incroyable précision. Les prises d’empreintes numériques représentent un réel progrès, à la fois pour les professionnels de santé et les patients.

Comment se passe la prise d'empreintes ?

Jusqu’à récemment, la prise d’empreintes dentaires pouvait s’avérer longue et pénible pour les patients. Heureusement, les scanners numériques ont fait leur apparition, ce qui révolutionne totalement la prise d’empreintes. Le Dr Compagnone chirurgien-dentiste à Lyon, a fait le choix de ne proposer que des prises d’empreintes de nouvelle génération. D’autres praticiens préfèrent recourir à la méthode traditionnelle qui consiste à utiliser une pâte à base d’alginate. Celle-ci est placée dans un porte-empreinte en métal qui est introduit dans la bouche du patient et fermement maintenu contre les dents pendant 1 à 2 minutes. Le patient doit ensuite mordre une bande de cire pour que le praticien puisse évaluer son occlusion.

Quels sont les inconvénients de l'ancienne méthode ?

La prise d’empreinte à l’aide de produits de moulage est souvent mal vécue car le porte-empreinte peut entraîner une forte gène pour les personnes qui ont les dents ou les gencives sensibles. Certains ne supportent pas le gel qui leur donne des hauts-le-cœur ou des nausées. D’autres matières peuvent être utilisées comme le silicone ou les thiocols, sans que cela n’influence positivement le confort du patient. Dans certains cas, il faut procéder à plusieurs séances de prise d’empreintes, ce qui augmente d’autant la gène ressentie. Rien de tel avec la prise d’empreintes numérique puisque tout s’effectue à l’aide d’un scanner à main adapté à la bouche du patient. Il s’agit simplement de balayer les zones concernées, comme on pourrait le faire avec un stylo. Aucune substance de moulage n’est utilisée.

Dans quels cas faut-il avoir recours à une prise d'empreintes ?

La prise d’empreintes dentaires est indispensable avant la réalisation de prothèses : appareils dentaires partiels ou complets, couronnes, bridges. Cette opération permet de fabriquer des dents artificielles qui seront parfaitement adaptées à votre dentition restante ou à vos mâchoires. L’empreinte tient compte à la fois des dents à remplacer mais aussi des dents qui se trouvent à proximité ou sont en contact avec elles, et de la façon dont les deux mâchoires s’imbriquent entre elles. Grâce aux empreintes numériques, il est possible d’obtenir une visualisation en 3D et en couleurs de la dentition du patient et de lui expliquer en détails ce qu’il peut attendre des solutions qui lui sont proposées. La pose de prothèse est mieux vécue et mieux acceptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *